PCSI 1 de Marcelin Berthelot - 2007/2008 Index du Forum PCSI 1 de Marcelin Berthelot - 2007/2008
Le forum pour les PCSI 1 de MB
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Un peu d'humour...à la con

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    PCSI 1 de Marcelin Berthelot - 2007/2008 Index du Forum -> PCSI 1 -> Hors-Prépa
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Danchoo
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2007
Messages: 32
Localisation: Chennevières sur Marne
Féminin

MessagePosté le: Mar 27 Nov - 21:55 (2007)    Sujet du message: Un peu d'humour...à la con Répondre en citant

les fameuses blagues de matheux...pitoyables à souhait mais certains sont biens (celle du mathématicien sous l'arbre est bien =D)
enjoy !
















Théorème du Pipeau Universel Extrait du Document Officieusement Officiel N°04523-BIVX-13-156 du 31 Février 2027, articles 27,32 & 879. Par Messieurs Gonzague Zprunt & Howard Melbzeute, respectivement Ministres de l'Education et de la Glandouille. Note à l'intention des professeurs et des élèves des classes de Mathématiques Supérieures et Spéciales : A tous les théorèmes supposés êtres connus en classe de maths sup/spé s'ajouteront ceux des Pipeaux qui seront censés être parfaitement maîtrisés [...] et utilisés le plus souvent possible par les élèves.
Voici une description qui se veut exhaustive des Théorèmes des Pipeaux :

 
Théorème du Pipeau Relatif
( du XVème siècle avant notre ère, énoncé par le chinois Ni Vuh ) :
" Tout ce qui peut ne pas être faux est vrai ".
Par exemple, si l'on demande de prouver l'existence d'une fonction, et que l'on voit pertinemment que cette fonction est utilisée plus bas dans l'énoncé, on écrira : Selon l'énoncé, cette fonction existe. (Si cette fonction n'existait pas, on ne travaillerait pas dessus !)
Il en est de même pour justifier l'inversiblité d'une matrice dont le nombre de colonnes excède deux, pour montrer l'intégrabilité d'une fonction, ou pour répondre à toute question du type : " Montrer que : ... " .
De plus, si, lors d'un calcul, on trouve une valeur de Pi proche du chiffre vingt-huit, on admettra que celui-ci est équivalent à 3.14159 pour x tendant vers une valeur décrivant le corps des complexes.

 
Théorème du Pipeau Absolu
( 1823, énoncé par le français Jean Brouille ), ou trivialité absolue :
" Selon la question n°(-), c'est trivial ".
S'utilise pour des calculs plus complexes, et en particulier :
- Pour calculer l'intégrale triple d'une matrice de rotation d'un projecteur d'une dérivée d'un endomorphisme en dimension infinie.
- Quand on fait partie du club des "glandus".
- Pour inverser une matrice à déterminant nul.
- Si ça fait une heure qu'on sèche sur la question.
- Si le voisin à côté amis pareil.
- Pour montrer qu'il existe des entiers naturels a,b,c et n , n>2 tel que a^n+b^n=c^n.
- Pour englober n'importe quel autre théorème ( y compris celui de Maxwell-Palappen-Danrajouter. )
- Quand c'est vraiment dur.
- Si le résultat obtenu est presque celui qu'on cherchait.
- Quand on a mal à la tête.
- Quand on est au petit a du petit 1 du grand I de la Partie 1 sur la Première page, au bout de trois heures le jour d'un concours.
- Quand on en est à trois pages de calcul sur cette même question.
- En colle, quand on est censé le savoir et qu'on l'a oublié ( ou qu'on l'a pas appris ).
- Une de ses applications les plus fréquentes est, lors d'une interrogation orale, dire "c'est évident", "on voit bien que...", ou bien "d'après le cours ...".

 
Théorème du Pipeau Universel
( 1937, énoncé par le russo-thibétain Nikko Nnu ), ou trivialité universelle, extension du théorème de Cauchy-Pabougy .
S'énonce de la façon suivante : " C'est trivial ".
Connu plus familièrement sous le nom de Samhpran-Lattètt, ce théorème sert dans absolument tous les cas de figure (c'est-à-dire les occurrences énoncées précédemment), et de plus en plus dans les problèmes de Maths & de Physique. On mettra simplement dans la marge entre deux lignes à transition douteuse une flèche se dirigeant d'une ligne vers l'autre, en prenant soin d'indiquer "selon le pipeau universel". Les professeurs ont pour consigne de mettre la totalité des points accordés à la question pour une réponse de ce type.
Pour finir, les élèves pourront se dispenser de citer les Théorèmes des Pipeaux (Relatif,Absolu & Universel ) dans toutes les épreuves, en disant simplement que l'on utilise le théorème de Ni Vuh - Nikko Nnu - Jean Brouille.

Mon premier est un mammifère à queue plate qui ne peut pas s'asseoir.
Mon premier est un mammifère à queue plate qui ne peut pas s'asseoir.
Mon premier est un mammifère à queue plate qui ne peut pas s'asseoir.
Mon tout est le rapport de la circonférence au diamètre.
Qui suis-je ?
Réponse : PI (3 castors sans chaise)


Lors d'un grand jeu télévisé, les trois concurrents se trouvent être un ingénieur, un physicien et un mathématicien. Ils ont une épreuve à  réaliser. Cette épreuve consiste à construire une clôture tout autour d'un troupeau de moutons en utilisant aussi peu de matériel que possible. L'ingénieur fait regrouper le troupeau dans un cercle, puis décide de construire une barrière tout autour.
Le physicien construit une clôture d'un diamètre infini et tente de relier les bouts de la clôture entre eux jusqu'au moment où tout le troupeau peut tenir dans le cercle.
Voyant ça, le mathématicien construit une clôture autour de lui-même et se définit comme étant à l'extérieur.

Il y a trois sortes de personnes : celles qui savent compter et celles qui ne savent pas.

(1ère version)
Un mathématicien, un physicien et un informaticien veulent démontrer que tous les nombres impairs sont premiers.
Le physicien : " 1 est premier, 5 est premier, 17 est premier, donc en interpolant, tous les nombres impairs sont premiers."
Le mathématicien : " 1 est premier, 3, 5, 7, pas 9, mais 11, 13, 17, 19 sont premiers, donc pour tout n impair différent de 9, n est premier."
L'informaticien : " Attendez, je vais vous mitonner un de ces petits programmes en C++ qui va tester tous les nombres premiers ". D'où : 1 est premier. 1 est premier. 1 est premier. 1 est premier. 1 est premier. 1 est premier. 1 est premier. 1 est premier. 1 est premier...
 
(2ème version, un peu différente et plus longue)
Un mathématicien, un physicien, un informaticien, un biologiste et un littéraire veulent démontrer que tous les nombres impairs sont premiers.
Le mathématicien :
" 1 ça marche, 2 et 3, ça marche, 5 et 7 ça marche, 9 ça marche pas. ! Elle est débile votre règle ! "
Le physicien :
" 1 ça marche, 2 et 3 ça marche, 5 et 7 ça marche, 9 ça marche pas, c'est un résultat expérimental aberrant. 11 et 13 marchent... La règle est vrai."
L'informaticien :
" 1 ça marche, 2, ça marche, 3 ça marche, 5 ça marche, 7 ça marche, 9 ça marche pas, 9 ça marche pas, 9 ça marche pas ... "
Le chimiste :
"1 ça marche, 2 ça marche, 3 ça marche, 5 ça marche, 7 ça marche, 9 ça marche, 11 ça marche, 13 ça marche, etc... Donc la règle est vraie".
Le biologiste  :
"1 est premier, 2 est premier, 3 est premier, 4 est premier..."
Le littéraire :
" C'est quoi un nombre premier ??? "

Il y a deux catégories de personnes : celles qui divisent tout en deux catégories et les autres.

- Qu'est-ce qu'un homme complexe dit à une femme réelle ?
Réponse: " viens danser ! ". ( 'dans C', l'ensemble des complexes)

Une grosse société organise annuellement le concours du meilleur ingénieur de développement, du meilleur ingénieur de support et du meilleur ingénieur d'affaires. Cette année, les trois lauréats (un dans chaque catégorie) ont gagné un voyage sur le thème "chasse à l'ours au Canada " dont le but sera de ramener une peau d'ours.
L'ingenieur de développement arrive sur les lieux, dans une combinaison camouflée en Gore Tex. Il dispose d'un traîneau en aluminium et fibre de carbone de type tubulaire. De son sac isotherme étanche a 40 mètres, il sort  un fusil avec jumelles de vision nocturne, véritable arme de guerre. Fin prêt, il revient d'un stage de survie en milieu hostile. Il part à la chasse à l'ours le lendemain matin à 9 heures. Les  organisateurs attendent toute la journée. Ils entendent un coup de  feu  vers 16 h, puis plus rien...  A 18 h précises, l'ingénieur revient avec une peau d'ours soigneusement arrimée au traîneau.
Arrive l'ingénieur du support. Il n'a pas de traîneau, son vieux coupe-vent Microsoft prend un peu l'humidité mais sa casquette Computer Associates. Lui permettra de ne pas être ébloui le moment venu. Son couteau suisse un peu  rouillé lui sera fort utile pour dépecer l'animal. Son vieux fusil  fonctionnait jusqu'à ce qu'il s'en serve comme manche de pioche il y  a un mois dans son jardin. Aujourd'hui, le canon est un peu plié.  Voyant l'attirail de l'ingénieur de développement, il lui demande de le lui prêter, y parvient non sans quelques réticences, et partir à la chasse, avec deux heures de retard, le lendemain matin... Les organisateurs  l'attendent patiemment toute la journée, ainsi que le lendemain matin. A 11h, ils entendent 18 coups de feu, en tir plus ou moins rapprochés. Vers 19h, l'ingénieur du support revient péniblement. Il a plié le fusil de l'ingenieur, abîmé le traîneau, déchire son coupe-vent... Mais enfin, il a tout de même réussi à attacher tant bien que mal un ours blessé par un seul ricochet de balle sur le traîneau !!
Arrive enfin l'ingénieur commercial, en costume trois pièces, son portable, sa carte Fréquence Plus Rouge en poche, son attaché-case à la main.   Il n'a pas lu le dépliant du voyage. On lui explique quatre fois le but de sa mission. L'ingénieur support lui propose son matériel (c'est  toujours   mieux que rien). Il refuse tout en vrac et part a la chasse sur le champ.
Trois jours plus tard, les organisateurs n'ont aucune nouvelle de lui. Le soir, alors qu'ils désespèrent de le voir revenir, le commercial  surgit d'un sous-bois, avec toute une horde d'ours affamés à 15 mètres derrière lui. Il passe à leur hauteur (sans s'arrêter) en hurlant : "Voilà les ours, maintenant, démerdez-vous !!! "

Un physicien, un mathématicien et un logicien sont dans le même compartiment dans un train et traversent la campagne anglaise. Ils aperçoivent un mouton dans un champ.
- " Tiens donc, dit le physicien, il est noir; les moutons anglais sont donc noirs !
- Nenni, interrompt le mathématicien, nous pouvons juste dire qu'il y a au moins un mouton noir en Angleterre.
- Ou plutôt, corrige le logicien, il a existé, pendant au moins quelques secondes, au moins un mouton anglais qui, d'un côté au moins, était noir."

- Un éléphant et son père se baladent dans la savane. L'un des deux est castré. Lequel ?
- Le père car l'heureux père barrit sans trique.

- Les fonctions logarithme et exponentielle sont au restaurant. Quand viendra l'addition, qui payera ?
Réponse : Exponentielle, car logarithme né paie rien.

Je suis nul en calcul pour trois raisons :
- ça ne m'intéresse pas,
- je compte faux.

Un chef d'entreprise cherche un ingénieur. Quatre personnes répondent à l'annonce qu'il a passée.
Le premier est un polytechnicien (ou un centralien, voire pire : un normalien).
- " Bien monsieur, demande le patron, j'aimerais que vous comptiez jusqu'à dix.
- Si vous voulez. Mais dans quelle corps dois-je compter ?
- Ben vous comptez, voilà !
- Oui, mais dans IR ou dans IR* ? Doit-on considérer ce corps comme commutatif ou pas ? La loi de composition interne est-elle + ou . ?
- Bon, okay, laissez tomber..."
Le suivant est un informaticien (ENSIMAG, Mines, SupTélécom, tout ce que vous voulez)
- "Pourriez-vous compter jusqu'à dix, s'il vous plaît ?
- Pas de problème : 1, 10, 11, 100, 101, 110, ...
- C'est bon, c'est bon, allez-y, on vous écrira. "
 Le troisième est aussi un informaticien.
- " Vous pourriez compter jusque vingt, s'il vous plaît ?
- No problem : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, A, B, C, D, E, F, 10...
- Merci , ça ira."
Le dernier est un faqueux (pour les profanes c'est ainsi que l'on appelle ceux qui sont à la fac - ou en sortent)
- " Comptez jusqu'à dix, je vous prie.
- 1, 2, 3, 4, 5, 6, ....
- C'est bon, ça marche, vous êtes pris.
- Ah mais attendez, il faut aller jusqu'au bout: 7, 8, 9, ...
- Ca suffit, je vous dis, vous êtes embauché !
- Mais je peux encore aller plus loin ! 10, valet, cavalier, dame, roi... "

Il ne faut jamais traiter quelqu'un de compact, c'est une insulte.
Parce qu'un compact est un fermé borné !

Deux hommes se déplaçant en ballon sont perdus dans le désert. Ils aperçoivent un individu en train de méditer à l'ombre d'un arbre.
- " Où sommes-nous, s'il vous plaît ? " lui demandent-ils.
Après un long moment de réflexion, l'homme leur répond :
- " Dans un ballon.
- Merci, monsieur le mathématicien. "
L'homme demande étonné :
- " Comment avez-vous su que j'étais mathématicien ?
- Pour trois raisons, répondent les aéronautes. Premièrement, vous avez beaucoup réfléchi avant de nous répondre. Deuxièment, votre réponse est très exacte. Troisièmement, elle ne sert à rien."

Un chirurgien, un ingénieur du génie civil et un informaticien discutent. Chacun cherche à montrer que son métier est le plus ancien.
Le chirurgien :
"Dans la Genèse, il est dit que Dieu fit Eve avec une côte d'Adam. C'est bien une opération chirurgicale, ça. C'est la chirurgie la plus ancienne.
- Ah, ouais, fait l'ingénieur ? Et avant de créer Adam et Eve, Dieu avait créé la Terre, enfin tout l'univers à partir du chaos. C'est du génie civil, ça ?"
L'informaticien se marre :
- " Et le chaos, hein, qui l'a inventé ? "

Défi aux informaticiens-poêtes :
- " Pas caps d'écrire vos programmes en alexandrins ! "

Les scientifiques de la NASA sont parvenus à décoder cette semaine le premier message dont l'origine extra-terrestre a été confirmée.
Voici le texte du message:
 "Oui, ça marche vraiment!  Envoyez simplement 5*10^50 atomes d'hydrogène à chacun des 5 systèmes solaires suivants. Puis ajoutez votre propre système solaire en haut de la liste, effacez le système solaire en bas de
la liste, et envoyez des copies de ce message à 100 autres systèmes solaires.
Si vous suivez ces instructions, en moins de 0,25 rotation galactique, vous serez assuré de recevoir assez d'hydrogène en retour pour accroître la puissance de votre civilisation jusqu'à ce l'entropie atteigne son maximum...

Bonjour, vous avez rejoint la messagerie vocale d'aide psychiatrique.
Si vous êtes un obsessif-compulsif, appuyez sur le 1 sans arrêt.
Si vous êtes dépendant affectif, demandez à quelqu'un d'appuyer sur le 2 pour vous.
Si vous souffrez d'un désordre de personnalité multiple, appuyez sur les 3, 4, 5 et 6.
Si vous êtes paranoïaque, restez en ligne, nos agents tracent votre appel.
Si vous êtes schizophrène, écoutez attentivement et une voix vous dira sur quel numéro appuyer.
Si vous êtes dépressif, le numéro sur lequel vous appuierez est sans importance, personne ne répondra.
Si vous êtes un compulsif a répétition, raccrochez et recomposez.
Si vous êtes un aggressif-passif, mettez-nous en attente.
Si vous êtes antisocial, arrachez le téléphone du mur.
Si vous avez des difficultés d'attention, ne vous occupez pas des instructions.
Un X se balade en voiture en Corse. Finalement, sur une petite route, il tombe sur un troupeau de moutons mené par un berger et son chien. Il attend un long temps mais le troupeau est interminable. Et finalement, fier de lui, propose un pari au berger pour passer le temps :
- "Si je vous dis combien vous avez de moutons, m'en donnez-vous un ?"
Le berger, un peu étonné d'une telle prouesse :
- "Ben, si vous l'voulez !"
L'X prend sa calculatrice... compute et donne le bon nombre de moutons dans le troupeau. Le berger estomaqué lui accorde d'en prendre un. L'X prend le bestiau... et à ce moment le berger lui propose un pari :
-"Si j'vous dis votre formation, vous m'rendez mon mouton ?"
L'X est surpris, mais accepte.
-"Ben j'crois qu'vous êtes polytechnicien !"
L'X époustouflé lui demande comment il a fait.
- "Ben, c'est simple, seul un polytechnicien pouvait prendre mon chien pour un mouton."

Définitions de Pi :
 
Mathématicien : Pi est le nombre qui exprime la relation entre la circonférence d'un cercle et son diamètre. Physicien : Pi vaut 3,1415927 plus ou moins 0,00000005.
Ingénieur : Pi vaut environ 3.
Informaticien : Pi est une constante fixée en début de programme, et dont la valeur exacte varie selon le type de la variable (3 si Pi est un Integer, 3.14159 si c'est un Real, 3.151592653589793+E00 si c'est un Long, True si c'est un Boolean).

Un médecin, un légiste et un informaticien discutent des mérites comparés d'une épouse et d'une maitresse.
Le légiste :
"Il vaut mieux avoir une maîtresse. En cas de divorce, une épouse pose de nombreux problèmes légaux. "
Le médecin :
"Il vaut mieux avoir une épouse, car le sentiment de sécurité réduit le stress, et c'est bon pour la santé."
Le mathématicien :
"Vous avez tous les deux tort. Le mieux est d'avoir les deux. Quand votre femme vous croît chez votre maitresse, et votre maîtresse chez votre femme, vous pouvez faire des maths."

Cinq chirurgiens prennent leur pause café.
Le premier chirurgien dit :
- "Les comptables sont les meilleurs à opérer parce que quand tu les ouvres, tout est numéroté à l'intérieur."
Le deuxième chirurgien dit :
- "Non, c'est mieux les libraires. À l'intérieur, tout est classé en ordre alphabétique."
Le troisième répond :
- "Essayez les électriciens les gars ! Tout leur intérieur est codé en couleur."
Le quatrième intervient :
- "Moi je préfère les avocats. Ils sont sans coeur, sans couilles, sans colonne vertébrale et leur tête est interchangeable avec les fesses."
Le cinquième chirurgien, qui écoutait tranquillement la conversation tout en prenant son Jack Daniels (tous les chirurgiens font ça entre les opérations) dit :
- "J'aime les ingénieurs... Eux, ils comprennent quand il te reste des morceaux un peu partout à la fin."

Un informaticien raconte à ses copains informaticiens :
- "Hier, j'ai fait la connaissance d'une superbe nana dans une boîte de nuit..."
Les copains informaticiens : "Aaaah !"
- Je l'invite chez moi, on boit un coup, je commence à l'embrasser.
Les copains informaticiens : "Aaaaaaah !"
- Elle répond : "Déshabille moi !"
Les copains informaticiens : "Aaaaaaaaaaaaaaaaah !"
- Alors, j'enlève sa culotte, je la soulève et je l'assoie sur le clavier de mon PC...
Les copains informaticiens :
- "T'as un PC à la maison ? C'est quoi comme processeur ?"


Théorème : La limite de sin(x) / n quand n tend vers l'infini est 6.
Preuve : Eliminez n du numérateur et du dénominateur.


Un prof, un post-doc et un thésard se promènent (ils vont sûrement a un colloque) quand ils trouvent une vieille lampe à huile qui se révèle être une lampe à génie. Il leur offre un voeu à chacun.
Le thésard demande à être envoyé à Hawaï avec une superbe hawaiienne nue et follement amoureuse de lui... Le génie prononce deux-trois formules et l'étudiant disparaît vers un monde de volupté !
L'étudiant en post-doc lui demande à partir en Suède dans un sauna particulier où il serait le seul homme au milieu de nombreuses suédoises folles de lui. Le génie prononce trois-quatre formules et l'étudiant disparaît vers un monde de volupté !Le génie se tourne ensuite vers le prof et lui demande son voeu. Le prof réfléchit un peu et dit :
-" Je souhaite que tu me ramènes ces deux imbéciles au labo immédiatement... "

Théorème : Un chat a neuf queues.
Preuve : Aucun chat a huit queues. Un chat a une queue de plus qu'aucun chat. Donc un chat a neuf queues.

Trois scientifiques, un ingénieur, un biologiste et un mathématicien discutent sur la terrasse d'un pub. Ils remarquent que deux personnes entrent dans une maison située en face du café. Une heure plus tard, trois personnes en sortent.
L'ingénieur dit :
-"Les données initiales étaient erronées".
Le biologiste dit :
- "C'est simple, ils se sont reproduits".
Le mathématicien dit :
- "Si une personne entre de nouveau dans la maison, elle redeviendra vide".

- Quel est le comble de la science ?
- Un cheval-vapeur, qui mange des racines carrées dans un champ magnétique.

Lors d'une expérience, un ingénieur, un physicien et un mathématicien sont enfermés chacun dans une pièce, avec une boite d'épinard, mais sans ouvre-boîtes.
Vingt-quatre heures plus tard, les portes de chacune des trois pièces s'ouvrent....
Dans la première pièce, l'ingénieur est en train de dormir avec à côté de lui la boite de conserve toute cabossée, mais ouverte et vide. On le réveille et on lui demande comment il a procédé. Il explique :
- "Quand j'ai eu faim, j'ai pris la conserve et j'ai tapé sur son point de moindre résistance."
Dans la deuxième pièce, le physicien est lui aussi repu d'épinards. Il explique :
- "Quand j'ai eu faim, j'ai observé la boite, posé quelques équations et appliqué une forte pression sur les points idoines, et la boite s'est ouverte."
Dans la troisième pièce, le mathématicien est assis par terre dans un coin, la boite d'épinard à ses pieds et il marmonne en transpirant à grosses gouttes :
- "Supposons que la boîte est ouverte, supposons que la boîte est ouverte..."

- Vous savez comment on fait pour savoir si une porcherie est complète ?
- Réponse : on prend une suite de cochons....

Si on demande à un physicien théoricien d'étudier la stabilité d'une chaise, il s'y prend comme suit :
- Il met 10 minutes pour résoudre le cas d'une chaise à un pied,
- ensuite 1 heure pour résoudre le cas d'une chaise à une infinité de pieds,
- et enfin 10 ans pour résoudre le cas d'une chaise à un nombre fini de pieds.

C'est un prof de physique qui demande à ses prépas si tout le monde a bien compris ce que c'est que la sublimation. Aussi, pensant au glaçon qui passe à l'état de vapeur, il demande :
- " Est-ce que vous pouvez me donner un exemple de solide qui se transforme en gaz sans passer par l'état liquide ? "
Et du fond de la classe quelqu'un lance :
- "Les fayots m'sieur ! "

Nous avons donc un chasseur de panthères qui souhaite fumer une pipe mais qui n'a ni l'ustensile idoine, ni le tabac, ni de feu. bien. Il a tout de même un fusil.
Il voit passer une première panthère. Il épaule, vise et tire. trop vite sans doute. Il la loupe. Il prend la loupe et il la met dans sa poche.
Un peu plus tard, il voit passer une deuxième panthère (ou peut-être est-ce la même que la première qui repasse par là). Il épaule, vise et tire, et cette fois la tue. Il prend alors la panthère morte par la queue, la fait tournoyer autour de sa tête. Sachant que le diamètre d'un cercle est de 2Pi.R, et qu'en l'occurrence R = panthère, nous avons donc 2 Pi panthère, soit deux pipes en terre.
Le chasseur glisse l'une des deux pipes dans sa poche et casse l'autre qui est superflue. Il l'émiette et avec les miettes, il fait trois tas, un tas haut, un tas moyen, un tas bas. Il prend le tabac, en bourre la pipe qu'il a sortie de sa poche, y attrape également la loupe, se trouve une petite clairière et avec un rayon de soleil judicieusement intercepté par la loupe, il allume sa pipe.

Trois ingénieurs ont une discussion animée sur l'anatomie du corps humain :
Le premier dit :
- "Moi je dis qu'il  fallait les qualités d'un ingénieur en électronique pour être capable de réaliser ça : quand on voit la complexité du système nerveux, c'est évident !"
Le second :
- "Non non, tu te trompes. À mon avis, c'était impossible à réaliser sans être ingénieur en mécanique: regarde le squelette et toute la dynamique des articulations, c'est évident !"
Le troisième :
- "Les gars, vous avez faux tous les deux! C'est un ingénieur en travaux publics qui a réalisé le corps humain ! La preuve ? Qui d'autre aurait placé le terrain de jeux à côté de la décharge à déchets toxiques ?"

Deux logiciens se rencontrent :
- " Salut vieux ! J'ai de bonnes nouvelles ! Ma femme a récemment mis au monde notre premier enfant !
- Félicitations ! C'est un garçon ou une fille ?
- Oui."

C'est l'histoire de cet ingénieur qui faisait une croisière sur un ferry dans les îles des Caraïbes. Malheureusement, un ouragan arrive sans prévenir et fait naufrager le bateau.
L'ingénieur se retrouve seul, supporté par un morceau de la  coque du bateau, il s'échoue sur une île qui semble être déserte. Et effectivement, dans les quelques mois qui suivent le naufrage, l'ingénieur se nourrit de bananes et de coco, mais ne  trouve personne à qui parler sur son île.
Résigné, il ne pense qu'à une chose : trouver un bateau qui passerait suffisamment près pour lui faire signe.
Un jour qu'il était sur la plage à rêvasser, il voit cette embarcation qui s'approche.
Serait-ce un bateau ? Non, malheureusement, ce n'est qu'un canot de sauvetage... Mais sur ce canot, la femme la plus excitante qu'il ait jamais vue. Le naufragé fait alors des signes à la naufragée pour qu'elle le rejoigne sur la plage.
Après qu'elle l'ait rejoint, il lui demande d'où elle vient. Elle lui répond :
     - " Je faisais une croisière sur un ferry il y a six mois, lorsqu'un ouragan nous a fait naufrager."
     Le gars lui répond :
     - "Fantastique ! Moi aussi j'étais sur ce bateau. Mais je n'ai pas eu la chance d'avoir un canot.
     - Eh bien oui, j'ai eu de la chance ; et en plus, dans la chaloupe de sauvetage, j'ai trouvé beaucoup de choses qui m'ont bien aidé pour construire une petit maison. D'ailleurs, venez, je vous emmène, c'est  de l'autre côté de l'île.
Et les voilà partis. Au bout de plusieurs heures de rame, ils atteignent enfin la petite crique où la jeune femme trouvé demeure.
Ils rentrent dans un très joli petit cabanon avec chambre, coin salon et coin toilette, aménagé avec goût:
     - "Asseyez-vous. Je vais vous servir une pina colada.
     - C'est pas vrai, vous avez récupéré ça aussi ?"
     Et les voilà en train de boire un coup, et ils se racontent dans le détail leurs six mois passés sur l'île.
     Puis la jeune femme dit :
     - "J'ai récupéré des rasoirs aussi : si vous en profitiez ? Votre barbe est longue de 20 cm !"
     L'homme saute sur l'occasion et profite du rasoir et d'un miroir qui traînait là.
     Sa toilette du visage terminée, l'homme repasse dans le salon du cabanon.
     La fille lui dit :
     -" Hmmm, vous faîtes une bien meilleure impression une fois rasé de frais. Je vais passer dans ma chambre passer une tenue plus... confortable."
Un peu plus tard, alors qu'il sirotait sa pina colada, le gars voit revenir la fille en tenue d'Eve.
L'ingénieur peut sentir le doux parfum de son corps venir lui chatouiller les narines... Elle s'approche dans son dos et il sent la chaleur de son corps irradier toute sa peau, puis sa bouche vient près de son oreille pour lui susurrer :
     - "Dis-moi, ça fait six mois que nous avons vécu seuls, chacun de notre côté, enfin, tu vois ce que je veux dire... Il y a quelque chose qui doit te faire envie, quelque chose dont tout être humain a un besoin irrepressible, quelque chose..."
Et là l'ingénieur la coupe :
      - "Ne me dis pas que tu as une connexion internet ?!..."

- Pourquoi est-ce que les chimistes alsaciens ne prennent jamais les routes nationales ?
- Parce qu'ils préfèrent les autoroutes à pH.


Dans une deux-chevaux il y a 4 ingénieurs : un Mécanicien, un Electronicien, un Chimiste et un Informaticien.
Tout à coup la voiture s'arrête et le moteur s'éteint.
Le Mécanicien dit  :
- "Je le savais, c'est un problème de transmission ".
- " Mais non ", dit l'ingénieur Chimiste, "c'est la faute des acides de la batterie ! ".
- " A mon avis  c'est le circuit électronique qui ne marche plus ! ", dit l'électronicien .
L'Informaticien en dernier :  "... et si on essayait de fermer toutes les fenêtres, de sortir, et après de rentrer à nouveau ?"

A la soirée d'accueil des fonctions, Logarithme va voir Exponentielle qui boude sur une chaise :
- "Allez viens ! Viens t'amuser ! C'est la soirée revee pour se fondre dans l'esprit des fonctions !
- Oh, tu sais, que je m'intègre ou non, c'est pareil..."
_________________
Mieux vaut être fou avec tous que sage tout seul.
Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Mar 27 Nov - 21:55 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    PCSI 1 de Marcelin Berthelot - 2007/2008 Index du Forum -> PCSI 1 -> Hors-Prépa Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com